Calathea Comment en prendre soin ?

calathea

La famille des Calathea comprend des plantes étonnantes du monde végétal. Ces plantes tropicales ont besoin d’un certain environnement pour s’épanouir. Il est également essentiel de les mettre dans les bonnes conditions pour faciliter leur entretien. En suivant ces conseils, vous serez en mesure de profiter de votre plante plus longtemps.

Quel type de sol convient au calathea ?

La plante calathea est originaire d’Amérique du Sud. C’est probablement la raison pour laquelle cette plante a besoin d’une grande quantité d’humidité. Il est donc essentiel de la planter dans un sol capable de retenir beaucoup d’eau.

Nous vous suggérons de choisir un sol qui est un assemblage de terreaux, de préférence tourbeux. Le choix idéal est celui d’un terreau plus léger et aéré. Vous pouvez également choisir un mélange s’adaptant aux violettes africaines.

Dans certaines situations, la mousse de coco ou la tourbe peuvent également faire l’affaire. Il est vrai que les calathea préfèrent les endroits humides. Ce n’est toutefois pas une excuse pour placer la plante dans un sol gorgé d’eau ou même trop saturé.

Dans de telles conditions, les racines de la plante risquent de pourrir. Nous vous recommandons de choisir pour votre plante un pot avec des trous pour le drainage dans le fond du pot.

Pour tirer le meilleur parti du calathea, il est conseillé de le placer dans un environnement qui est acide. Cela signifie que vous devez vous orienter vers des sols légèrement acides. Idéalement, cette plante doit être plantée dans un sol dont le pH est d’environ 6,5.

A lire  Adapter son environnement aux personnes âgées

En résumé, voici les conditions qui conviennent au calathea

Le sol doit être humide, car elle est originaire d’Amérique du Sud.

Si le sol est humide, il ne doit pas être trop saturé. Sinon, vous risquez de voir les racines de la plante mourir.

Choisissez un sol légèrement acide avec une acidité d’environ 6,5.

Si vous respectez ces consignes, vous aurez de bonnes chances de faire durer votre plante. Mais, en dehors de ces exigences, il est essentiel de suivre d’autres directives pour assurer un entretien plus efficace de votre plante.

Comment arroser correctement un calathea ?

Le calathéa est une espèce de plante qui nécessite beaucoup d’eau. Il est donc essentiel de maintenir la plante dans un environnement humide mais non saturé pour lui permettre de s’épanouir.

Pour satisfaire la demande en eau de la plante, il est indispensable de l’arroser au moins une fois par jour. La fréquence de l’arrosage dépendra des conditions de votre maison.

Si l’environnement de la plante est humide, il est possible de diminuer la fréquence d’arrosage à une fois par semaine ou peut-être toutes les deux semaines. L’essentiel est de surveiller la santé de la Calathea. Il est essentiel de veiller à ce que la plante ne se dessèche pas.

Faites particulièrement attention au bord des feuilles. Si vous constatez que le bord des feuilles se fane ou brunit, c’est le signe que la plante n’est pas correctement arrosée. Il est donc recommandé d’augmenter la fréquence des arrosages.

Certains éléments présents dans l’eau (eau du robinet) qui sert à nourrir la plante peuvent faire virer la plante au jaune. La meilleure façon d’éviter cela est d’utiliser de l’eau de pluie pour alimenter le calathea. Si vous utilisez l’eau du robinet, il est nécessaire de la traiter avec un filtre.

A lire  Le nettoyage régulier de votre cuve à GNR, nos astuces

La procédure à suivre est de verser l’eau du robinet dans un récipient. Ensuite, mettez l’eau à l’air libre pendant quelques heures. Cela permettra au chlore de s’évaporer.

Quelle est la température optimale pour le calathea ?

Si vous cherchez un calathea durable et sain, il est préférable de placer la plante dans un endroit plus chaud. Veillez à garder la plante dans un endroit suffisamment chaud de votre maison.

Des températures comprises entre 20 et 30 degrés Celsius sont idéales pour le calathea. Il est important de noter que le calathea peut supporter des températures légèrement inférieures.

Cette plante est donc capable de prospérer dans un climat dont les températures sont de 15 degrés C. Il est toutefois important de faire attention à ne pas placer la plante dans un endroit qui est froid en dessous de 15 degrés C.

4.9/5 - (22 votes)

A lire également