Comment installer des panneaux solaires dans son jardin ?

panneaux solaire jardin
5/5 - (17 votes)

De nombreuses personnes pensent que les panneaux solaires ne peuvent être installés que sur la toiture d’une maison alors qu’il est tout à fait possible de les installer dans votre jardin !

Nous allons voir les avantages et les inconvénients d’une installation de panneaux photovoltaïques dans un jardin.

Quel type de panneaux solaires dans un jardin ?

Il existe deux types de panneaux solaires possible pour une installation dans un jardin  nous allons voir en détail  les deux types de panneaux solaires que vous pouvez installé dans un jardin

Panneaux solaires thermiques

Les panneaux solaires thermiques fonctionnent en utilisant la chaleur du soleil pour générer de l‘eau chaude ou de la vapeur. Ce type de panneau solaire est moins cher que les panneaux photovoltaïques, mais il sont également moins efficient.

Les panneaux solaires thermiques sont une bonne option si vous vivez dans un climat ensoleillé et si vous ne chercher pas une autosuffisance électrique.

Panneaux solaires photovoltaïques

Les panneaux solaires photovoltaïques sont plus chers que les panneaux thermiques, mais ils sont aussi un rendement supérieur. Les panneaux photovoltaïques fonctionnent en convertissant la lumière du soleil en électricité.

Ce type de panneau solaire est parfait si vous souhaitez produire une quantité importante d’énergie. Cependant, n’oubliez pas que les panneaux photovoltaïques nécessitent plus d’entretien que les panneaux thermiques.

Comment installer des panneaux solaires au  sol ?

L’installation de panneaux solaires au sol n’est pas très compliquée à condition de respecter les trois commandements du solaire :

A lire  Le No Bra : Le Body Potivisme adopté chez les femmes

Première étape : choisir son orientation

La première étape consiste à choisir l’orientation de vos panneaux solaires. Idéalement, ils devraient être orientés vers le sud, mais ce n’est pas une obligation. L’est, le sud-est, le sud-ouest ou même l’ouest peuvent très bien faire l’affaire. En revanche, il est déconseillé de choisir d’autres orientations.

Deuxième étape : évitez les zones d’ombre

Lorsque vous installez vos modules, faites très attention à ne pas vous trouver dans une zone d’ombre. Pour éviter cela, assurez-vous de vérifier les ombres projetées par les arbres, les bâtiments ou d’autres objets tout au long de la journée.

Troisième étape : Placez vos modules dans un espace dégagé

Une fois que vous avez choisi l’orientation et que vous vous êtes assuré qu’il n’y a pas de zones d’ombre, placez vos modules dans un espace dégagé pour vous faciliter l’entretien de la zone surtout si les panneaux sont installés dans une zone herbeuse vous aurez besoin de tondre ou débroussaillé régulièrement.

Une planification minutieuse et une attention particulière aux détails sont essentielles pour garantir que votre système de panneaux solaires au sol restitue.

Installation de panneaux solaires sur un abri de jardin

Si vous envisagez d’installer des panneaux solaires sur votre abri de jardin, il y a quelques points à garder à l’esprit pendant le processus d’installation.

  1. Assurez-vous que le toit de votre abri est en bon état et qu’il peut supporter le poids des panneaux solaires.
  2. Veillez à consulter un installateur professionnel qui pourra vous aider à déterminer le meilleur emplacement pour vos panneaux et vous assurez qu’ils sont installés correctement.
  3. Assurez-vous que toutes les connexions électriques exposées sont correctement scellées et protégées des dommages qui pourraient être causés par les intempéries.

Quelles sont les autorisations nécessaires pour des panneaux solaires dans mon jardin ?

Si vous envisagez d’installer des panneaux solaires chez vous, l’une des premières questions que vous vous posez est de savoir si vous avez besoin ou non d’un permis de construire. La réponse à cette question dépend de plusieurs facteurs, notamment de la hauteur et de la puissance des panneaux solaires, ainsi que de l’emplacement de votre maison.

A lire  Les astuces pour réduire votre consommation d'électricité au quotidien

Permis de construire pour panneaux solaires : 3 kWc ou moins

Dans la plupart des cas, vous n’aurez pas besoin d’un permis de construire pour des panneaux solaires si les trois conditions suivantes sont remplies :

  • La puissance de crête installée est inférieure à 3 kWc (kilowatt-crête).
  • La hauteur de la structure, panneaux compris, est inférieure à 1,80 m.
  • Le logement n’est pas situé dans une zone protégée

Toutefois, veuillez noter que même si vous n’avez pas besoin d’un permis de construire, vous devrez peut-être déposer une déclaration préalable de travaux auprès de votre municipalité. Veuillez vous renseigner auprès de votre municipalité pour savoir si c’est le cas.

Permis de construire pour panneaux solaires de plus de 3 kWc

Si l’une des trois conditions ci-dessus n’est pas remplie, vous devrez obtenir un permis de construire pour vos panneaux solaires. Dans certains cas, vous pouvez également être tenu de déposer une déclaration d’impact environnemental.

Une fois de plus, veuillez vous renseigner auprès de votre municipalité pour savoir ce qui est requis dans votre cas spécifique

Hauteur de la structure. Puissance en kilowatt-crête Zone de la construction Autorisation
Inférieur 1,80 m Inférieur  3 kWc Non protégée Aucune autorisation nécessaire
Supérieur 1,80 m Déclaration préalable de travaux
Toutes tailles Compris entre 3 et 250 kWc
supérieur à 250 kWc Protégée ou non Permis de construire
inférieur à 3 kWc Protégée Déclaration préalable
Supérieur 3 kWc Permis de construire

 

 

Les panneaux sont-ils plus intéressants que l’installation classique ?

Notre article a traité des panneaux solaires qui sont de plus en plus prisés. Votre foyer devient autonome et vous réduisez aussi les coûts de l’énergie. Alors que le marché est frappé de plein fouet par des hausses considérables, il est judicieux de réfléchir aux deux marchés. Si vous n’avez pas encore franchi le cap, nous vous conseillons d’utiliser un comparateur pour savoir combien coute l’électricité. Sachez qu’il y aura des différences en fonction des offres, des heures creuses et des heures pleines.

  • Les chiffres sont alors donnés à titre indicatif puisqu’il faudra bien réaliser une comparaison précise pour avoir une offre relative à votre installation.
  • Il faut compter 0,1740 pour l’option Base si vous avez un compteur de 6 kVA. La puissance a aussi une importance considérable dans le calcul du prix.
  • Pour les heures creuses, vous devez prévoir 0,1470 euro TTC et 0,1841 euro TTC pour les heures pleines.
  • Toutes les installations ne sont pas intéressantes avec les heures creuses et les heures pleines, cela dépend des appareils utilisés.
A lire  Comment sont recyclés les vieux panneaux solaires ?

Si vous choisissez une offre fixe, sachez que les prix seront bloqués pendant une ou plusieurs années. Cela peut être intéressant si le marché ne cesse d’augmenter, vous pouvez alors profiter d’un coût plus faible. Par contre, avec les offres classiques, vous pourriez profiter d’une réduction des coûts, ce qui sera très intéressant.

Prenez le temps de bien confronter l’ensemble des formules pour l’électricité et le gaz, vous pourrez ainsi trouver la formule qui sera la plus adaptée à tous vos besoins. Le choix n’est pas aussi simple, il demande clairement une recherche approfondie pour éviter les erreurs. Vous n’êtes pas le seul à effectuer cette comparaison et sachez que les avis déposés par les clients sont vraiment très intéressants.

A lire également

Un Commentaire

  1. La revente c’est bidon maintenant ça ne vaut plus le coup avant oui c’était parfait moi je suis en ancien contrat EDF me rachète à 61 centimes d’euros le kilowattheure maintenant peut-être 10 centimes pratiquement plus d’aide de l’état à mon époque 7000 euros de crédit d’impôts maintenant peut-être 1000 ou 1500 euros plus aucun avantage réfléchissez bien ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *