Comment faire pour résilier son assurance auto ?

assurance auto (6)

Lorsqu’on assure son véhicule, c’est pour minimum une année. Mais comment faire si l’on veut résilier son assurance auto ? La réponse réside dans le type de résiliation, qu’elle soit à la première échéance, ou avant échéance.

Dans cet article, nous allons vous donner les principales étapes de la résiliation de votre contrat d’assurance auto. Sans que vous ayez aucun problème avec votre assureur.

L’assurance auto est-elle obligatoire ?

L’assurance auto permet de couvrir les dommages matériels et corporels que votre voiture aurait causés à un autre véhicule ou à un tiers. Vous pouvez cependant élargir la couverture de votre assurance. Couvrir notamment les dégâts matériels que votre voiture a subis ainsi que les dommages corporels consécutifs à un accident de la route.

Le choix d’une assurance doit se faire judicieusement afin d’être couvert au maximum. Ce qu’on appelle l’assurance au tiers est l’assurance obligatoire minimum. Les autres formules d’assurances (intermédiaire et tous risques) ne sont pas obligatoires.

Chaque contrat d’assurance diffère d’un autre, il y sera mentionné le type de couverture choisi. Ainsi que l’ensemble des garanties qui vous permettront de vous protéger vous et d’autres personnes.

Comment résilier une assurance auto ?

Généralement, une assurance auto est effectuée pour une durée d’un an. Pour une raison ou pour une autre, il arrive qu’on veuille la résilier. Ces raisons sont entre autres :

  • une augmentation du prix des cotisations de l’assurance ;
  • un déménagement ;
  • une perte d’emploi ;
  • un décès.
A lire  Où acheter un PC portable avec Windows XP d'occasion ?

Néanmoins, la résiliation ne doit pas se faire n’importe comment. Pour éviter des problèmes, il vaut mieux s’en tenir aux règles de résiliations d’assurance auto.

Résiliation de l’assurance auto à la première échéance

L’assurance d’une voiture est pour une année, et, est reconduite aussitôt, si cette dernière est arrivée à échéance. Vous pouvez à cette date résilier votre contrat d’assurance, sans être obligé de fournir le motif de résiliation.

Vous devrez cependant prévenir votre assureur deux mois à l’avance par courrier recommandé avec un accusé de réception. Comme l’assurance est obligatoire, votre assureur doit être sûr que vous allez souscrire une nouvelle assurance chez un concurrent. Une preuve du nouveau contrat pourra vous être demandée.

Dans le cas contraire, votre nouvel assureur enverra une lettre de résiliation à votre ancien assureur. Il est important de respecter le délai d’envoi, sinon votre contrat d’assurance sera reconduit et vous serez dans l’obligation de payer les cotisations.

Sachez, que votre assureur doit vous envoyer un rappel d’arrivée de fin d’échéance deux mois avant la fin de votre contrat. Vous avez 20 jours à partir de cette date pour résilier votre contrat d’assurance. Notez que si vous n’avez reçu aucun rappel de votre assureur, vous pourrez résilier votre contrat à tout moment.

Comment résilier une assurance auto à une autre échéance annuelle ?

La reconduction tacite de votre contrat d’assurance est une des clauses de ce dernier, sachez que vous pouvez vous y opposer. Le rappel doit se faire 15 jours avant la limite. La résiliation est gratuite, même après la reconduction automatique, si vous n’avez pas reçu de rappel.

A lire  Les enfants et les poux : comment les prévenir et les éradiquer

Vous n’aurez pas non plus à payer de pénalités. Une lettre recommandée à votre assureur avec accusé de réception est suffisante. La résiliation prend effet le lendemain de la date qui figure sur le cachet de la poste.

Résiliation de l’assurance auto en dehors d’une échéance annuelle

Le changement de situation personnelle est une des causes de la résiliation de votre contrat d’assurance auto. Ce dernier peut être :

  • un changement de régime et de situation matrimonial ;
  • un changement de profession ;
  • un départ à la retraite professionnelle ;
  • un changement de domicile.

Ici, on parle de disparition de risque aggravé couvert par le contrat. S’il y a une aggravation du risque assuré, il faudra en faire part à votre assureur qui vous notifiera des nouvelles conditions d’assurance auto, vous pourrez ou non, les accepter. Dans le dernier cas, le contrat est résilié.

En cas de vente de votre véhicule à un tiers, le contrat d’assurance sera suspendu dès le lendemain à minuit. Vous avez 10 jours calendaires pour résilier votre contrat d’assurance.

Il est important de se référer à votre contrat en cas de résiliation. Le meilleur moyen de ne pas se faire avoir est de bien lire les clauses avant la signature de ce dernier. La loi est avec vous si l’assureur ne vous avertit pas de l’arrivée de la fin d’échéance de contrat annuel.

4.3/5 - (11 votes)

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *