Comment se produit l’énergie thermique ?

lenergie thermique.jpg

L’énergie thermique autrement appelée énergie calorifique se réfère à la chaleur engendrée suivant divers processus qui peut être physique, mécanique, chimique ou encore nucléaire. Elle peut se présenter partout, mais se situe souvent dans certains endroits inattendus. Au niveau microscopique, elle résulte de tout déplacement d’atomes ainsi que des molécules qui constituent en effet un gaz, du corps solide ou encore liquide. Sa diffusion respecte l’ensemble des lois de thermodynamique. Dans la plupart des cas, l’énergie thermique constitue l’énergie secondaire résultant de la transformation d’une énergie primaire suivant différents processus. Parmi ces énergies primaires, il y a le gaz naturel, le charbon ou encore le pétrole. Découvrez dans cet article la manière dont l’énergie thermique se produit.

La fission d’uranium

L’énergie thermique peut être produite à partir de diverses sources d’énergie à l’instar de l’énergie nucléaire. En effet, tous réacteurs nucléaires recourent à la chaleur afin de produire la quantité nécessaire d’électricité. Cependant, de multiples centrales nucléaires évitent l’utilisation de combustibles fossiles. Ils optent plutôt pour l’uranium qui est, en effet, un élément chimique pouvant dégager de l’énergie de façon naturelle.  Il existe en effet un processus très connu appelé fission qui sépare tous les atomes d’uranium. En outre, la séparation simultanée de nombreux atomes conduit à une libération d’énergie se présentant sous forme d’énergie thermique. Cette dernière entraîne ensuite l’ébullition de l’eau, d’où la vapeur s’écoulant vers l’ensemble des turbines. Ces derniers sont effectivement joints à un axe ou plus précisément un arbre qui apparemment tourne puis traverse la turbine pour atteindre le générateur. Et c’est celui-ci qui, par la suite, produit de l’électricité.

A lire  Isolant mince sous la toiture : quels sont les avis ?

Le frottement des corps une fois en contact

On se réfère ici à l’énergie mécanique qui désigne le mouvement de deux divers corps lorsqu’ils sont en contact. Au macroscopique, on peut prendre à titre d’exemple une plaque à induction, un usage très connu de tous. Celle-ci fonctionne par le biais du déplacement du courant qui s’effectue lorsqu’un aimant est en mouvement. La réaction provoque un échauffement thermique entraînant ensuite une augmentation de la température de la plaque.

La combustion

On parle ici de l’énergie chimique qui fait appel à la combustion d’énergies dans la catégorie primaire comme le bois, le pétrole ou encore le gaz pour produire de l’énergie thermique. Cette conversion se manifeste généralement dans différentes applications du quotidien ne citons que :

  • Les cheminées à gaz ou encore ceux à bois ;
  • Les chaudières à bois ou celles à gaz ;
  • Les pompes à chaleur.

Passage, dans un matériau conducteur, du courant

Quant à l’énergie électrique qui constitue l’une des sources d’énergie, elle nécessite le recours à l’effet joule pour garantir la production de la chaleur. Cela se réalise par le biais de son passage dans des matériaux conducteurs. D’ailleurs, l’effet joule désigne une réaction thermique engendrée quand l’électricité passe dans un matériau conducteur tel qu’un câble en cuivre. La chaleur est ici créée par la résistance opposée par le conducteur ainsi que ses atomes, au courant électrique. Afin de pouvoir délivrer la quantité d’énergie nécessaire, au bout du chemin, alors l’effet joule a besoin de dimensionner de manière supérieure à la normale la puissance électrique, au début du circuit. À titre d’exemple, on peut citer l’ampoule à incandescence, un produit qui est en effet retiré du marché compte tenu du fait de son rendement énergétique très faible comparé aux ampoules LED.

4.1/5 - (10 votes)

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *