Pénurie de Pellets : est-ce simple et économique de fabriquer ces propres pellets ?

fabriquer pellets
4.5/5 - (24 votes)

Dans ce genre de contexte, il est nécessaire de penser à la fabrication de pellets soi-même afin de réaliser quelques économies.

Est-il aisé de fabriquer soi-même ses pellets ?

Pour ceux qui habitent en ville, la fabrication de pellets ne sera pas une partie de plaisir. Ceci s’explique par le fait qu’il n’y a pas assez d’espaces dans les agglomérations.

D’un autre côté, il faut aussi dire que l’accès aux branchages n’est pas simple. Pourtant ces éléments demeurent la matière première pour la fabrication de pellets.

De manière concrète, pour fabriquer soi-même ses pellets, il est nécessaire de disposer d’une poêle à granulés. D’un autre côté, vous devez avoir de l’espace nécessaire pour stocker la machine qui servira à écraser les branchages. Il sera également indispensable de disposer d’un espace supplémentaire pour sécher les produits issus de la machine.

La fabrication de pellets à domicile permet de faire des économies ?

En choisissant de fabriquer vos pellets vous-même, vous réaliserez sans aucun doute des économies. En effet, il faut savoir que la pénurie de ces éléments entraine une augmentation considérable de leurs prix.

Pour éviter de payer ce surplus, il peut être intéressant de fabriquer soi-même ses pellets. Néanmoins, pour ce faire il est nécessaire de disposer du matériel adéquat. Vous devez également aimer un peu le bricolage.

La fabrication de pellets à domicile est également une solution écologique. En effet, en optant pour cette méthode, vous recyclez convenablement les déchets de votre jardin.

A lire  Granulés de bois : ce qu’il faut faire pour éviter la pénurie

Comment fabriquer ses pellets ?

Pour la fabrication de vos pellets, vous devez disposer d’un broyeur, d’une presse à granulés, d’un mélangeur de lots et d’un hudimètre. Ensuite, suivez les étapes suivantes pour obtenir du combustible pour votre poêle :

  • Broyer les branches de bois afin d’obtenir de la sciure ;
  • Sécher la sciure jusqu’à ce que son humidité soit comprise entre 10 et 20 % (utilisez un hudimètre pour vérifier ce pourcentage) ;
  • Si vous n’utilisez pas une grande quantité de bois (moins de 5 kg), servez de l’huile végétale pour créer du liant entre les débris de bois ;
  • Pour avoir une certaine uniformité, il est conseillé de mettre le bois dans un mélangeur à lots ;
  • Les petits morceaux de bois devront passer 10 à 20 minutes dans l’appareil ;
  • Une fois que la sciure est sèche, vous pouvez la transformer en granulés ;
  • Passer la sciure séchée dont le taux d’humidité est entre 10 et 14 % dans la presse à granulés.
  • Faites de petits granulés d’une taille de 2 à 3 cm de long ayant pour un diamètre de 6 à 8 mm environ.

Voilà la procédure à suivre pour réaliser les pellets. En ce qui concerne le matériel à utiliser, surtout les appareils, il n’est pas nécessaire de les acheter. Vous pouvez procéder à la location.

A lire également

19 Commentaires

  1. Plus d’infos (site documentaire)
    http://microressources.a4w.fr/fabriquer-ses-propres-granules-de-bois-avec-une-machine-a-pellet/

    Si la presse à pellets est facile à utiliser, le choix du broyeur à bois est plus difficile.
    Et a aussi un faible rendement, 100kg heure au maximum, mais il faut faire deux passes.
    ça pourrait être rentable pour des agriculteurs, en revenu d’appoint, avec des broyeurs et machines s’imbriquant sur les tracteurs, pour transformer leurs branchages, broussailles, ronces.

  2. Il n y a pas de pénurie. l usine qui en produit prêt de mon domicile à son parc de stockage rempli de palettes de pellets, c est de la pure spéculation. a 14 €90 le sac en vente dans les magasins de bricolage !!!!!! on ce moque de nous et je reste poli.

    1. Entièrement d’accord, on profite de certains événements pour dire qu’il y a pénurie, et les prix montent donc benefs et on enrichi une certaine classe de population en foutant les petits comme d’habitude dans la m….

    2. Exactement, ils stockent des tonnes en attendant que les prix soient exorbitant. Le pire de tous cela c’est que les médias ne le dénonce pas….. les médias ne servent qu’à la propagande.

    3. Pareil pour tout ! Depuis le covid, ils ont compris que faire peur aux gens provoquait la panique et la  » stockomanie  » très profitable aux méga profits ! Quand on vous annonce une pénurie, c’est simple.. NE STOCKEZ PLUS ! Car à ce moment précis, c’est vous qui la provoquez et jouez le jeu des industriels et des grandes surfaces…

  3. Évidemment que tout le monde peut faire à la maison. Et vive les cancers des fosses nasales vu les quantités de poussière de bois.

  4. FAUT A MON AVIS CES GRANULÉS SONT FEJA ENGAGÉ COMME NOUS AU DEBUT DU MOIS ON A RECU NOS ENGAGEMENTS HENDU E. UNE SEMAINE A 8.90€ LE SAC DEPUIS PLUS MOYENS D’EN RAVOIR.

  5. Pfff …. Super la « soupe maison ».
    Rien ne se perd , rien ne se crée tout ce transforme ».
    Si la matière première n’est pas srupuleusement choisie, bonjour le taux de cendre, les Nox, l’acidité dans les fumées qui détruira la chambre de combustion des poêles et des conduits de fumées.
    Le rêve est beau mais pour pour la réalité … Comment dire … Chacun voit midi à s porte

  6. C’est un racket organisé à partir de toutes les énergies tout simplement.Cest la même chose avec le logement , le tabac ,l alimentation.Des gens votent pour des mafieux, des truands,des valets au service du grand capital.Vous avez ce que vous avez choisi.

  7. C est du foutage de **** total comme tout le reste , personne ne dit rien donc ils vont continuer à nous ruiner .

    1. On peut s’organiser il paraît qu’en Pologne pas de pénurie et 3.50 euro le sac de 15kg.. je veux bien louer un petit camion et en ramener pour plusieurs avec partage des frais et si qq1 veut m’accompagner c’est OK.

  8. En commentaire, la pénurie en pellets est organisée par des PRODUCTEURS belges qui stockent leur production et depuis JUIN 2022 en évitant toute libraison..
    REDUIRE L’OFFRE a pour conséquence directe d’accroître le prix de cession alors que la DEMANDE S’ACCROIT. Le Marché est à la hausse et le Bon Peuple s’attend a payer plus !
    Traduction : Situation idéale pour permettre l’abus actuel.
    Philippe Remy, BRABANT WALLON

  9. J’accepte la crise et J’etait prêt à payer 9€ le sac
    , mais a 14€ maintenant j’ai les noms et ils sont rattaché à vie à leur deplorable conduite :
    « Tentative de profit inqualifiable sur le dos d’une population en période dificile » .
    Ceux là ne mérite évidemment plus notre confiance!!

    1. Bonjour,
      Dans certaines régions, les sacs sont aux alentours de 9€ actuellement. J’ai l’impression que cela va bien se calmer et redevenir à l’état normal ou presque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *