Comment construire un chalet habitable sans permis ?

chalet sans permis de construire
4.3/5 - (24 votes)

Ainsi, comme toute construction, il est nécessaire d’avoir un permis de construire avant d’entamer le projet, mais dans certains cas, il est possible d’en concevoir sans permis. Que faut-il faire donc pour construire un chalet habitable sans permis de construire ? Nous vous invitons à lire ce qui suit pour en savoir plus.

Avoir un chalet en bois sans permis de construire

Plusieurs entreprises ont commencé à commercialiser des chalets en bois ayant des dimensions plus élevées et livrés directement sur le chantier. Ces derniers sont finis et montés avec un double vitrage, une pose de toiture, etc. Il faut tout de même prêter attention au bois utilisé, sa résistance et sa durabilité, dans le cas où on opterait pour un chalet à prix bas.

Il est également possible d’opter pour l’achat de chalets ayant une assez grande superficie, avec même parfois des terrasses, mais dans ce cas, un permis de construire vous sera vite demandé.

Peut-on construire un chalet habitable sans permis de construire ?

Pour commencer, il faut savoir que c’est la taille du chalet qui détermine si on a besoin d’un permis de construire ou pas.

Si son chalet en bois a des dimensions qui sont inférieures à 5 m², il n’est pas nécessaire d’obtenir un permis de construire. Il est évident qu’un chalet avec ces dimensions est trop petit et n’est pas adapté pour une famille nombreuse.

A lire  Où louer un chalet avec jacuzzi privatif ?

Il va plutôt servir d’abri de jardin où ranger tout son matériel. Si on souhaite construire un chalet habitable dont la superficie se situe entre les 5 m² et les 20 m², il sera nécessaire de faire une demande de déclaration auprès de la Mairie avant de commencer la construction. C’est beaucoup plus simple que la demande d’un permis de construire puisqu’elle sera traitée rapidement.

Enfin, si la superficie du chalet dépasse les 20 m², il est obligatoire de faire une demande pour avoir un permis de construire avant d’entamer les travaux.

Les directives qu’on a citées en haut peuvent être différentes d’une région à une autre, dans certains lieux d’habitation, il est obligatoire de construire un chalet au niveau d’un terrain où se trouve déjà une résidence, car s’il n’y en a pas, un permis de construire sera nécessaire.

Quels sont les risques de construction d’un chalet habitable sans permis de construire ?

Faire une demande de permis de construire est une obligation légale, ainsi si on construit un chalet sans obtenir ce permis, on peut être exposé à plusieurs risques. En effet, une construction non déclarée est exposée aux pénalités suivantes :

  • Payer une amende qui varie entre 1 200 à 6 000 € par m² construit ;
  • une interruption du chantier si les travaux ont déjà débuté dans le cas où on n’a pas obtenu d’autorisation ;
  • si on continue les travaux après les avoir interrompus, on devra payer une amende qui s’élève à 75 000 € ;
  • dans certains cas, il est possible qu’il soit démoli.
A lire  5 critères de choix pour la location d'un chalet en montagne

Pour conclure, chaque construction qui n’est pas déclarée peut exposer la personne à plusieurs risques, notamment des frais à des montants élevés. Pour cela, avant de construire son chalet en bois, il est nécessaire de bien se renseigner sur la possibilité de le faire sans permis de construire. Pour plus d’infos, vous pouvez toujours vous rendre en Mairie et demander les divers plans disponibles

Faites en sorte de préparer tous les papiers nécessaires pour votre demande si cela est nécessaire.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *