La capoeira, un sport à découvrir à la rentré

la capoeira un sport a decouvrir.jpg

En raison de son histoire et de son origine, elle est à la frontière de plusieurs pratiques. À son aspect martial se mêlent les manœuvres physiques difficiles, les accompagnements musicaux et le chant. Avec une forme assez particulière, cette richesse amène souvent à s’interroger sur sa source. Doit-on parler de danse, de self-défense ou d’autres choses ? On trouve de multiples avis sur la question, et si vous faites partie des intéressés, vous en saurez plus dans cet article !

Que peut-on dire sur cette pratique ?

La capoeira est une tradition rendue vivante par les Afro-Brésiliens dont la nature provient des modes de combat. Elle s’inspire également des différents mouvements de danse africains durant la période des traités de noirs et leurs exportations au Brésil. Les esclaves ont cherché à se protéger et à se battre, pourtant, ils n’avaient pas la possibilité d’apprendre. Alors, ils ont fait de la danse un moyen de se défendre et de duper. Cela explique l’ajout du rythme et la suppression des rapprochements physiques afin de tromper les oppresseurs.

La pratique de la capoeira se repose principalement sur trois formes d’exercices pour s’entraîner. Tout d’abord, on a l’étude de technique simple réalisable à deux, les séquences créées par mestre Bimba et la Roga.

La capoeira : un mixe d’art martial et de musique

La capoeira implique des mouvements du corps assez compliqués et parfois même dangereux. Elle est l’une des disciplines de combat les plus connues du Brésil. Les pratiquants se servent des différentes parties de leur corps : les pieds, les mains, etc.

A lire  Piscines publiques fermées Que se passerait-il si elles n'étaient pas chauffées au gaz ?

Au début, les déplacements se rapprochaient de celle des animaux, c’est-à-dire presque au sol. Mais à partir de l’intervention des populations orientales, les techniques ont été mélangées avec leur propre façon. Par conséquent, la capoeira a subi quelques changements. La pratique de l’ancienne époque était très différente de celle que nous connaissons aujourd’hui.

Elle était très violente et occasionnait des blessures graves ou même des morts. Pour cela, les joueurs doivent former un rond pour déterminer l’espace des combattants. De nos jours, tout le monde peut exercer ce sport et suivre une bonne formation dans des académies. Les apprentis sont classés du plus fort au plus faible :

  • Blanc : pour les élèves ayant une grande capacité et considérés comme fort ;
  • Beige : pour les élèves qui n’ont pas encore une bonne maîtrise de cette discipline.

En parlant de formation, vous avez la possibilité de bénéficier du Pass’Sport. C’est un système qui aide les jeunes et les adultes à s’ouvrir facilement dans le monde du sport. La musique brésilienne de la capoeira est rythmée par les instruments suivants :

  • Le berimbau ;
  • Le pandeiro ;
  • Le gogo ;
  • Le reco-reco ;
  • L’atabaque ou Ilu.

Historique de la capoeira

La capoeira est issue de l’esclavage des noirs, une des périodes les plus sombres de l’histoire. Elle vit le jour dans la communauté des oppressés à la même époque. La capoeira est un cas isolé, nous en savons peu sur sa vraie nature. Elle fut développée dans plusieurs endroits différents de manière plus ou moins simultanée sous des influences très différentes. Il existe cependant trois théories qui peuvent définir son origine exacte.

A lire  Choisir un métier : Conseils pour réussir

Selon cette théorie, la capoeira s’est déjà formée en Angola, qui au 17e siècle était une colonie portugaise. Ces colonisateurs ont pu dominer plusieurs esclaves qu’ils ont transportés notamment au Brésil. Parmi les esclaves qui furent amenés de force, il y a eu entre autres des peuples issus du Bantou pratiquant le Ngolo. Le Ngolo est une danse de zèbre et fait partie des origines qui constitueront la capoeira.

Origines brésiliennes

Si l’on se réfère à cette théorie, la capoeira aurait été créée sur le sol du Brésilien sans aucune influence africaine. Il est à noter que cette origine brésilienne est considérée comme la moins fondée.

Celle qui semble être plus probable est celle-ci. Selon cette dernière, la capoeira se fonde à partir de traditions multiples par les esclaves transportés de l’Afrique. Sachez que ces enchaînés ont été séparés de leurs familles et de leurs proches dans le but d’éviter toute révolte. La capoeira aura donc des origines diverses comprenant les influences occidentales.

4.6/5 - (24 votes)

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *