Les paramètres impactant la consommation d’un poêle à bois

consommation d’un poêle à bois
4.9/5 - (24 votes)

Toutefois, il faut savoir que la consommation d’un poêle à bois dépend de plusieurs critères que nous allons partager avec vous par la suite. Nous vous aidons également à prévoir le taux de consommation de bois que vous devez envisager.

Quels sont les paramètres qui impactent la consommation d’un poêle à bois ?

La consommation d’un poêle à bois dépend principalement du type et de la fréquence de son utilisation. En effet, dans le cas où le poêle à bois est utilisé en tant que chauffage principal du domicile, la consommation du bois est 3 fois plus importante que s’il est utilisé en tant que chauffage d’appoint. Alors que si le poêle n’est utilisé que pour un chauffage occasionnel, il consomme quatre fois moins de bois.

En moyenne, la consommation du bois par rapport à la fréquence d’utilisation est de :

  • 3 stères pour une consommation occasionnelle ;
  • 3 à 6 stères dans le cas d’un chauffage d’appoint ;
  • 5 à 10 stères pour une utilisation continue.

En plus, la situation géographique du logement impacte la consommation du bois. Selon la ville, le nombre de stères peut varier du simple au double. Finalement, une maison bien isolée consomme évidement une quantité plus faible de bois.

Comment limiter la consommation du bois d’un poêle à bois ?

Pour limiter la consommation du bois en utilisant un poêle à bois, il est recommandé de choisir, avant tout, le bon type de bois, car chaque bois a une valeur énergétique différente. Le bois de résineux, par exemple, dégage 50 % moins de chaleur qu’un bois issu d’un feuillu dur.

A lire  Découvrez comment choisir la puissance de votre poêle à bois

Par ailleurs, plus le taux d’humidité d’un bois est élevé, plus son énergie est faible. Alors, il est conseillé de laisser le bois sécher avant de l’utiliser pour chauffer.

En outre, il est primordial de choisir le poêle à bois adapté au type de logement et aux habitudes des occupants de la maison. En effet, un poêle de petite dimension par rapport à la surface chauffée risque d’augmenter la consommation.

Par ailleurs, les feuillues dures ont un pouvoir calorifique important et une combustion plus longue. Ce qui fait d’eux la meilleure matière première à utiliser dans un poêle à bois pour limiter sa consommation.

Enfin, il est conseillé de prévoir la quantité de bois à utiliser pendant l’hiver en faisant appel à un stimulateur en ligne. Cet outil permet à chaque foyer de bien se préparer à l’arrivée de la saison froide.

Combien coûte la consommation d’un poêle à bois ?

Le bois est un combustible pas cher, c’est d’ailleurs l’un des moins onéreux du marché. En moyenne, un kWh coûte 0.02 €.

La facture de consommation d’un domicile dépend de plusieurs facteurs et varie salon différents paramètres. Pour un domicile qui consomme 6 à 8 stères par an, avec le prix d’un stère variant de 55 € à 100 €, la facture de consommation varie de 330 € à 800 €.

Le coût de la consommation varie également selon l’emplacement du poêle à bois. En réalité, il est conseillé de le mettre dans un salon ou une pièce à vivre qui est bien isolé dans la plupart des foyers. Cela permet de réduire considérablement le tarif de consommation.

A lire  Différence entre poêle à bois étanche et non étanche

Il est aussi important de bien orienter le poêle à bois pour optimiser la diffusion et réduire la consommation. Alors, il est préférable que le poêle se trouve au centre de la pièce et orienté vers son intérieur.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *