Comment isoler des combles aménageables ?

aménager comble perdus soit meme
4.1/5 - (29 votes)

Si vous possédez des combles aménageables, alors, il est temps pour vous de découvrir comment les isoler et économiser en énergie !

Les matériaux idéaux pour l’isolation des combles aménageables

Plusieurs matières sont envisageables lorsqu’il s’agit d’isoler des combles aménageables, chacune avec des propriétés et un prix spécifique, à savoir :

  • la laine de verre : un isolant biosourcé, imputrescible et écologique, obtenu par fusion de verre et disponible en panneaux ou en vrac ;
  • la laine de roche : isolant minéral extrait de pierre volcanique, assure une isolation thermique et acoustique, en plus d’une protection contre les incendies ;
  • la ouate de cellulose : une matière biosourcée largement utilisée, réputée pour ses performances en matière de régulation thermique, de prévention contre la moisissure, les rongeurs et le feu. Une épaisseur de 35 cm permet d’atteindre une résistance thermique de 7 m².k/w ;
  • le liège naturel : bien qu’il soit assez cher, ce matériau léger et résistant est une alternative écologique de très bonne qualité. Disponible sous forme de panneaux et en vrac au prix de 28 à 42 € le mètre carré.

Les techniques d’installation d’un isolant de combles aménageables !

Contrairement aux combles perdus, où l’isolation se fait généralement de l’intérieur, il est plus judicieux d’isoler les combles aménagés ou aménageables de l’extérieur, pour gagner de l’espace au sein de la maison. Elle est aussi recommandée en cas de toiture en mauvais état et qui nécessite une rénovation. Il est également possible de les isoler de l’intérieur, particulièrement si votre budget est limité.

A lire  Les panneaux isolants en liège sont-ils performants ?

De multiples modes d’exécution sont possibles pour isoler des combles aménageables, pour des rendus qui répondent à différentes exigences :

Isolation des combles sous rampants

Une technique d’isolation par l’intérieur, connue pour sa simplicité et la rapidité de sa mise en place. L’isolant est introduit entre les chevrons, ces derniers étant les pièces de bois sur lesquels se fixent les éléments qui soutiennent la toiture.

Isolation des combles en double couche

La technique offrant les meilleures performances en termes de chauffe. Sa mise en œuvre se fait en 2 étapes : la première consiste à mettre en œuvre une isolation sous rampants. En deuxième lieu, il s’agit d’installer des suspentes auxquelles viendront se fixer des fourrures pour soutenir l’installation de la seconde couche d’isolant.

Isolation des combles par l’extérieur

Isoler de l’extérieur permet de ne pas empiéter sur l’espace dont vous disposez à l’intérieur. Pour cela, la technique utilisée est celle du Sarking, une méthode avantageuse en cas de toiture en mauvais état nécessitant une rénovation. Il s’agit de poser les matériaux de couverture sur les chevrons, agissant ainsi comme un second toit contre les aléas climatiques. Cette méthode assure une isolation thermique et acoustique efficace.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *