Pourquoi choisir l’isolation en paille ?

isolation en paille
4.1/5 - (10 votes)

Dans cet article, nous vous apportons les raisons pour lesquelles il serait envisageable d’opter pour cette méthode d’isolation.

Pourquoi utiliser la paille pour isoler la maison ?

Outre le fait que l’isolation en paille soit une méthode écologique, elle offre de nombreux autres avantages : c’est une matière première bon marché, les bottes de paille étant très serrées, elles ont une résistance extraordinaire au feu (trois fois supérieure à celle des murs construits de manière conventionnelle) ; l’isolation en botte de paille est un excellent choix dans les régions sujettes aux incendies de forêt, etc.
Les murs épais et denses sont insonorisés, faisant de la maison un vrai petit refuge contre le bruit. Il faut aussi savoir que :

  • la paille non traitée avec des engrais chimiques est non toxique, elle ne dégage pas de gaz ni de matières toxiques ;
  • la construction peut se faire rapidement car les matériaux de construction sont de grande taille et faciles à assembler.

Les bottes de paille sont suffisamment souples. De ce fait, elles ne résistent pas aux tremblements de terre. En même temps, elles sont suffisamment lourdes et denses pour résister aux vents violents.

Considérations relatives à la construction

Les bottes de paille sont généralement posées à plat plutôt que sur le côté pour plus de solidité. Elles sont ancrées ensemble avec du bois, du bambou ou des barres d’armature.
Les bottes de pailles peuvent être utilisées sur tout type de toit pouvant répondre aux exigences techniques de l’installation. Mais, il faut tout de même faire attention : la charge supplémentaire créée par les lourdes bottes de pailles doit être prise en compte dans la conception technique, en particulier pour les bâtiments à plusieurs étages.
Les bottes de paille doivent être couvertes à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment. Bien qu’il existe de nombreuses possibilités, y compris le revêtement conventionnel en contreplaqué, le matériau de choix est le plâtre de chaux hydraulique naturel. Il est durable, flexible et offre une excellente protection contre les intempéries. Ce dernier point est essentiel, étant donné la vulnérabilité de la paille de riz, d’orge, de seigle ou d’avoine face à l’humidité.
La paille de blé, bien qu’abondante, n’est pas conseillée, les tiges cultivées dans les fermes industrielles sont trop courtes pour faire de bonnes bottes de paille.

A lire  Comment isoler efficacement le plafond de votre garage ?

Inconvénients de l’isolation en bottes de paille

Les bottes de paille ne doivent pas être mouillées : elles ne seront pas endommagées par la pluie ou les intempéries lorsqu’elles sont correctement recouvertes d’un matériau de protection, mais elles peuvent toujours être vulnérables à un taux d’humidité élevé et persistant. Pour cette raison, l’isolation en bottes de paille n’est pas une bonne option si vous habitez dans une région humide. De plus, les bottes de paille doivent rester complètement sèches pendant l’isolation.
Les bottes de paille attirent les rongeurs et les insectes nuisibles. Le degré d’infestation dépend de la teneur en humidité, du pourcentage des résidus de céréales et de la durée durant laquelle la paille est restée à l’extérieur.

Les maisons en ballots de paille

Le « style Nebraska » peut ne pas répondre aux exigences du code du bâtiment.
Les investisseurs considèrent les maisons en ballots de paille comme des maisons expérimentales ou à risques et refusent de les financer. Les assureurs peuvent également refuser la couverture.
Les fissures dans le revêtement extérieur doivent être réparées rapidement pour éviter que les ballots ne soient mouillés.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *