Tout savoir sur les panneaux isolants à la cellulose

panneau isolant à la cellulose
4.2/5 - (15 votes)

Comment isoler avec de la cellulose ? Comment fonctionnent les charges cellulosiques ? Combien ça coûte et où peut-on la trouver ? Nous répondons à toutes vos questions dans cet article.

Qu’est-ce que la ouate de cellulose ?

La ouate de cellulose est obtenue par recyclage du papier de journal. Les fibres qui la constituent créent une isolation ininflammable et résistante à la vermine. Un adjuvant lui est associé ; il s’agit du sel de bore.

La ouate de cellulose est moins utilisée dans les salles de bain et sous-sol. Ces pièces sont exposées à des risques d’infiltration d’eau. Ceci réduit l’efficacité du sel de bore. L’absence de ce composant laisse place au développement de moisissures. Cependant, pour les autres pièces de la maison, la ouate de cellulose est un matériau qui assure une excellente isolation thermique.

Elle est utilisée aussi pour une isolation phonique sur le plancher ou dans les cloisons entre les pièces d’une maison ou d’un appartement.

La ouate de cellulose joue énormément sur le point écologique tout autant que la performance. C’est l’un des isolants les plus abordables. Les prix pour une isolation à la cellulose varient selon le type d’installation comme suit :

  • cellulose pour entre-toit : une cellulose en vrac coûte dans les environs de 85 euros ;
  • cellulose pour murs : elle se présente aussi en vrac et coûte entre 1 et 1,5 euro le m2 ;
  • cellulose en panneaux : des panneaux isolants qui coûtent de 5 à 10 euros pour des panneaux de 40 à 60 mm ;
  • cellulose à gicler : une technique où on mélange l’isolant à l’eau, ainsi qu’un liant, elle coûte environ 1,35 euro.
A lire  Tout ce qu'il faut savoir sur l'isolation de toiture !

La cellulose promet une longévité estimée de 40 à 50 ans. La ouate de cellulose est conditionnée en panneaux d’une épaisseur faible, ce qui facilite sa mise en œuvre. Elle est ainsi plus facile à manipuler comparée à d’autres isolants.

Si vous envisagez des projets de construction ou de rénovation, sachez qu’utiliser la cellulose comme isolant contribue à acquérir la certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design). Mais, ce matériau présente aussi quelques inconvénients.

Les inconvénients de la ouate de cellulose

Si vous êtes sur le point d’utiliser une isolation à la cellulose, sachez que la cellulose peut se tasser un peu et cela aura un effet sur son efficacité, contrairement à la fibre de verre par exemple ; un matériau qui gagne en efficacité en étant plus compact.

Il faut retenir aussi que la cellulose ne doit impérativement pas être exposée à l’eau. Il faut s’assurer d’une bonne étanchéité au niveau de votre maison. Vous pouvez opter pour un pare-air et un pare-vapeur pour être tranquille sur ce sujet.

La cellulose en panneaux d’isolation

Il existe trois formes de cellulose : en panneaux, en vrac et la cellulose à gicler. En France, les panneaux de cellulose sont souvent mélangés à d’autres matériaux, tels que le chanvre ou le coton. Ceci leur permet de gagner en souplesse.

Un panneau de cellulose est installé avec la même technique d’installation pour les panneaux d’isolation classique. Il est facile à manier et à découper (une scie circulaire ou électrique peut être utilisée comme outil de découpe.).

A lire  En quoi consiste une isolation des combles perdus ?

Il y a quelques fabricants de cellulose en France auxquels vous pouvez faire appel pour commencer votre isolation à la cellulose. On en cite : Ouateco, Univercell de Soprema, Climacell, Celluloses de Broceliande, Biofib Ouate et Igloo France Cellulose.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *